Hafnia alvei

Un ferment lactique naturellement présent dans l’alimentation

Hafnia alvei a été identifiée pour la première fois en 1954 dans du lait cru, puis retrouvée à maintes reprises dans des fromages traditionnels du type Camembert ou Livarot, également très forts en goût. Dans les années 1990, les contaminations des produits laitiers à la Listeria ont amenées les industriels à pasteuriser le lait, perdant alors les arômes typiques appréciés par les amateurs de fromage. Depuis 1996, Hafnia alvei est ajoutée en tant que ferment lactique dans le processus de fabrication des fromages au lait pasteurisé pour leur redonner une saveur d’antan.

Hafnia alvei est une Entérobactérie naturellement présente dans la flore intestinale

La flore intestinale humaine est composée de 4 grandes familles de bactéries appelées phylum : Bacteroïdetes, Firmicutes, Actinobactéries et Protéobactéries. Ces phyla sont à leur tour composés d’une multitude de bactéries.
La flore intestinale de chaque individu est unique et dépend de facteurs génétiques, environnementaux et comportementaux (alimentation, médicaments, activité physique, etc.)
Les 2 genres de souches probiotiques les plus communs sont les bifidobactéries et les lactobacilles. Ils appartiennent respectivement aux phyla des Actinobactéries et des Firmicutes.
Les Entérobactéries font, elles, partie du phylum des Protéobactéries. Au sein de cette famille, on retrouve le genre Hafnia, mais également des bactéries comme Escherichia coli.
Contrairement à certaines souches d’E.coli, Hafnia alvei n’est pas une bactérie pathogène.
Hafnia alvei est présente au sein des bactéries de la flore intestinale d’environ 3% de la population étudiée dans une des plus grosses cohortes métagénomique : MetaHit (un projet démarré en 2012 et financé par l’Europe, pour permettre de référencer le génome du microbiote intestinal et étudier les possibles liens avec la santé humaine).

Hafnia alvei est une Entérobactérie naturellement présente dans la flore intestinale

La flore intestinale humaine est composée de 4 grandes familles de bactéries appelées phylum : Bacteroïdetes, Firmicutes, Actinobactéries et Protéobactéries. Ces phyla sont à leur tour composés d’une multitude de bactéries.
La flore intestinale de chaque individu est unique et dépend de facteurs génétiques, environnementaux et comportementaux (alimentation, médicaments, activité physique, etc.)
Les 2 genres de souches probiotiques les plus communs sont les bifidobactéries et les lactobacilles. Ils appartiennent respectivement aux phyla des Actinobactéries et des Firmicutes.
Les Entérobactéries font, elles, partie du phylum des Protéobactéries. Au sein de cette famille, on retrouve le genre Hafnia, mais également des bactéries comme Escherichia coli.
Contrairement à certaines souches d’E.coli, Hafnia alvei n’est pas une bactérie pathogène.
Hafnia alvei est présente au sein des bactéries de la flore intestinale d’environ 3% de la population étudiée dans une des plus grosses cohortes métagénomique : MetaHit (un projet démarré en 2012 et financé par l’Europe, pour permettre de référencer le génome du microbiote intestinal et étudier les possibles liens avec la santé humaine).